Pour participer à l’essor de l’économie locale, il est important de consommer local et de réduire son périmètre d’achat. C’est dans cette optique que l’on parle de circuit court, qui désigne le fait de faire ses achats dans les commerces de proximité. Les flux de consommation se multiplient de jour en jour (internet, grandes surfaces, foires, etc.) et impactent négativement l’économie locale. En tant que consommateur, il convient de rehausser cette économie en changeant ses habitudes d’achat et de consommation.

Le circuit court, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, le circuit court renvoie au fait que le consommateur achète ses produits directement chez le producteur ou indirectement, à condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire entre eux. Aujourd’hui, le circuit court est une solution très prisée par les personnes qui souhaitent consommer local sans effectuer de longs déplacements.

L’objectif principal de cette pratique, c’est de limiter au maximum les intermédiaires entre consommateurs et producteurs, et ce, afin de réduire la valeur marchande des produits, mais aussi soutenir l’économie locale et lutter contre l’importation, synonyme d’émissions énormes de CO² chaque année. En contrepartie, le consommateur bénéficie de produits de meilleure qualité pour le plus grand bonheur de sa famille.

Aujourd’hui, de nombreux Français prônent la consommation locale, ce qui constitue une solution qui arrange à la fois les particuliers et les producteurs locaux. En effet, la plupart des produits que vous achetez dans les grandes surfaces ou sur internet sont disponibles en circuits cours, moins chers et de qualité meilleure.

Lire aussi :  Comment faire votre poudre à lessiver vous-même ?

Les deux types de circuits courts

Il existe deux types de circuits courts, à savoir le circuit court en vente directe et le circuit court en vente indirecte :

  • La vente directe : on parle de circuit court en vente directe lorsque vous achetez vos produits directement chez le producteur.
  • La vente indirecte : comme son nom l’indique, cette vente est effectuée avec une personne intermédiaire entre l’acheteur et le producteur. Cet intermédiaire peut être un commerçant ou un autre professionnel.

Comment consommer par circuits courts ?

Pour acheter par le moyen du circuit court, vous devez d’abord prendre les renseignements nécessaires en interrogeant les personnes autour de vous. Il est important de tester le marché local afin de savoir si les commerces à proximité proposent des produits en vente directe ou indirecte. Prenez également le temps de trouver une association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) et lancez-vous.

Favoriser l’économie locale en adoptant le consommer local

Chaque consommateur peut, à son niveau, poser des actes visant à booster l’économie locale. Par exemple, le fait de préférer les services et articles locaux est un premier pas pour atteindre cet objectif. En effet, l’argent ne passe pas par plusieurs intermédiaires avant d’atterrir sur les mains du producteur.

Pour une consommation plus responsable, vous devez préférer les produits français, mais surtout ceux de votre région et, mieux encore, ceux du producteur le plus proche de chez vous. En soutenant ces commerces de proximité, vous êtes sûr de favoriser directement l’économie locale.

En plus d’être une solution économique de taille, le consommer local vous permet de contrôler ce qui se trouve dans votre assiette. Vous connaissez l’origine de chaque aliment, mais aussi leur qualité, ce qui offre un véritable gage de sécurité alimentaire.