Très en vogue depuis de nombreuses années, l’agriculture biologique, ou plus simplement le « bio », ne cesse d’intéresser de plus en plus de personnes qui se préoccupent de la qualité des aliments qu’elles consomment. L’engouement est tel que des associations et même des groupes virtuels se sont créés autour de ce sujet. Mais comment le bio aide-t-il a renouer les liens sociaux ?

Le bio, c’est quoi exactement ?

L’agriculture biologique est un mode de production qui a un impact positif sur l’environnement. Contrairement à l’agriculture industrielle et à la production massive, le recours à l’utilisation de pesticides et d’engrais de synthèse sur les cultures est exclu et les modifications génétiques des organismes sont interdites. En outre, dans le cas de la production animale, les hormones de croissance sont strictement proscrites.

L’objectif est double : à la fois protéger les agriculteurs de l’exposition à des produits dangereux et garantir au consommateur des produits plus sains, en évitant les résidus chimiques. En somme, c’est toute la nature qui bénéficie de ce mode de production écologique : les sols et les eaux sont moins pollués et les espèces animales et végétales sont moins intoxiquées.

Comment renouer des liens sociaux autour du bio ?

Le problème majeur de l’agriculture biologique réside dans le coût de production. En effet, les produits obtenus doivent être certifiés et sont en conséquence plus chers que ceux issus d’une production massive.

Pour cette raison, depuis quelques années déjà, l’intérêt autour du bio est tel que des associations se sont organisées. Et plus récemment, sur la toile, des blogs et groupes virtuels se sont créés. Le but étant non seulement d’inciter les particuliers à consommer de façon plus consciente et respectueuse de l’environnement, mais aussi de partager de bons plans pour économiser de l’argent. Le tout, avec l’avantage de fomenter des échanges et des liens humains dans une ambiance ludique et conviviale.

Lire aussi :  Le jardinage, une échappatoire aux écrans de la vie moderne

Nombreuses sont les initiatives proposées :

  • Échanges de graine ou de boutures
  • Partage d’astuces et de bons plans
  • Échanges de recettes
  • Création de groupes pour cultiver un potager partagé
  • Réalisation de petits marchés bio
  • Workshops et DIY (Do it yourself) : par exemple, apprendre à confectionner une huile aromatique ou à produire un détergent écologique.

En plus, les enfants vont adorer participer avec leurs parents et éveiller leur conscience environnementale, car les activités sont accessibles à toutes les tranches d’âge.

Alors, comment participer ?

Si vous préférez les contacts personnels avec votre proche voisinage, contactez votre mairie qui pourra vous informer par rapport aux initiatives existantes, comme par exemple orienter vers des associations municipales ou des potagers partagés. Sinon, vous pourrez aussi trouver de nombreux groupes sur Facebook ou sur des forums prévus à cet effet, par exemple.