Vous avez peut-être remarqué, lors d’une sortie en famille dans un restaurant ou d’une virée sur les réseaux sociaux, que la présence d’un élément nutritif particulier se fait de plus en plus rare. Considérée autrefois comme la clé de la survie, la viande est désormais délaissée. Sa portion est rayée des plats de certains ou considérablement réduite chez d’autres. Face à ce changement, plusieurs questions se posent : pourquoi faire ça ? Et comment ? Des questions auxquelles nous allons répondre dans cet article !

Déjà, pourquoi vivre sans viande ?

On s’est tous posé cette question au moins une fois de notre vie, lors d’une crise existentielle de votre enfant ou en voyant une publicité sur le sujet.

L’émergence de ce choix n’est pas inopinée. En effet, la science s’est penchée sur le sujet, étudiant le lien entre la survie humaine et ce bout de chair rouge étalé sur son plat. La réponse a été « oui ». Oui, votre enfant n’a pas besoin de viande pour grandir et encore moins un adulte.

Mais quand bien même cela soit vrai, il est curieux de devoir se séparer de cette habitude primale pour l’Humain.  On peut même s’étonner de voir l’industrie de la santé elle-même pousser vers ce choix radical.  Qui croire ? Pourquoi maintenant ? Qu’est-ce qui a changé ?

En un mot : Tout. Des années de recherches cliniques et épidémiologiques ont pu démontrer par A et B qu’en plus de la possibilité de cette éventualité, il est également mieux de vivre sans viande.

Faceless close up of woman wearing gray apron, holding colander with fresh green cabbage, broccoli and carrots

Pour vous

Moins de viande, la science affirme, c’est moins de problèmes. En effet, cette graisse bouche nos vaisseaux, étouffe nos organes et alimente les cancers.

Lire aussi :  Qu'est ce qui justifie le prix excessif de l'alimentation bio ?

Pour votre enfant

Réduire la consommation de la viande aide à préserver sa croissance et le protéger des maladies inflammatoires. En suivant votre exemple, votre enfant grandit avec les valeurs de la tolérance et le respect de la vie ainsi que de l’environnement.

Pour l’environnement

Vous croyez peut-être que le simple choix de vie de votre personne ou de votre famille n’a pas un grand impact sur la planète, alors que si ! Après tout, le changement ne commence-t-il pas par soi-même ?

Comment vivre sans viande ?

Il existe plusieurs pratiques alimentaires basées sur les plantes. Nous allons vous présenter brièvement chacune, afin que vous ayez une idée sur celle qui vous convient le mieux.

Le régime végétarien et végétalien

Le régime végétarien est le régime de base qui exclue la viande dans tous ses aspects : poisson, viande rouge et blanche, même s’il y a des variantes au sein de ce régime. De son côté, une personne végétalienne ne consomme ni viande, ni œuf, ni lait.

Le véganisme

Plus qu’un simple régime alimentaire, être végan exclut les produits animaux dans tous leurs aspects. Fourrure, de soie ou de cachemire sont à rayer de votre liste !

Le crudivorisme

En hommage à l’instinct naturel de l’homme, le crudivorisme préconise une alimentation à base d’aliments crus, tels que les légumes et fruits crus.

Conclusion

Pour conclure, quel que soit le régime alimentaire que vous choisissez, manger moins de viande, voire vivre sans, est désormais vital pour votre bien-être, celui de votre famille et pour l’environnement.