Aujourd’hui, près de 5% des Français choisissent de vivre sans viande, contre 30 % dans le monde. Une décision qui se comprend, avec l’avènement des études scientifiques qui convergent presque toutes à dire que la viande est mauvaise pour la santé, surtout en grande quantité.

Pourquoi la viande peut-elle être un danger pour la santé ?

Elle fait mal à votre cœur

La science a déterminé l’implication des graisses dans les maladies du cœur, et ce en augmentant le taux de cholestérol sanguin et celui condensé autour des vaisseaux. Or, ces graisses saturées prédominent dans les viandes rouges et blanches ou encore dans le poisson. Plus encore, certaines analyses osent avancer que la consommation excessive des viandes augmente de 10 % le risque de mortalité. Ce même risque passe à 13 % lorsque les viandes sont transformées.

Elle est riche en microbes

Personne n’ignore que les êtres vivants, humains et animaux réunis, sont des aimants à microbes. Ces créatures miniatures vivent à nos dépens, dans le fin fond de nos entrailles, c’est ce qu’on appelle le microbiote. Or, consommer de la viande, c’est s’exposer à d’autres types de germes. Ceux-ci viennent interagir avec notre microbiote et rompent son harmonie.

Résultat : des infections bactériennes, virales ou même parasitaires parfois létales. Un repas de travers et toute votre famille peut succomber. Un problème de taille pour la santé publique, comme en témoigne les dernières estimations françaises rapportant environ 1600 cas d’en 2018 seulement, principalement des salmonelloses.

Ce risque est d’autant plus important chez les enfants, car leur croissance est encore en cours et leur immunité est encore en pleine construction. Ces infections peuvent laisser des dégâts sévères sur leur constitution, allant d’un retard de croissance à des maladies comme la poliomyélite.

Lire aussi :  Tout savoir sur l'alimentation bio pour chats

Que se passe-t-il si on mange trop ou trop souvent de la viande ?

On devient prédisposés aux cancers

Quelques années auparavant, l’OMS a émis des déclarations surprenantes :  les gens qui mangent quotidiennement et excessivement la viande peuvent facilement développer un cancer au bout de quelques années. Contrairement aux croyances, le cancer du côlon/rectum n’est pas le seul qui soit favorisé par cette alimentation déséquilibrée. En effet, le cancer de la prostate (18 %), celui du sein (9 %) et le risque carcinogène en général sont augmentés.

Trop de viande, c’est aussi trop d’hormones

Vous êtes souvent surpris par les gigots géants que vous trouvez chez le boucher ? Eh bien, cela n’est pas naturel. Pour attirer leurs clients, les industries d’élevage font avaler toutes sortes de substances à leurs bétails, notamment des hormones. Parmi ces hormones, votre famille et vous êtes exposés à de la testostérone et des œstrogènes, qui en plus de déréguler votre métabolisme augmentent le risque de maladies cardiaques.

Notre corps résiste aux médicaments

En plus du non-respect des normes mondiales de l’élevage et la pollution de l’environnement, les industries d’élevage sont de vraies usines à microbes vraiment résistants.