Une poupée Barbie porteuse de trisomie 21

La célèbre marque de jouets Mattel vient de lancer un nouveau modèle de poupée Barbie atteinte de trisomie 21, marquant ainsi une nouvelle étape dans sa politique d’inclusivité. Conçue en collaboration avec la National Down Syndrome Society, cette poupée présente certains traits physiques associés à cette anomalie génétique et vise à permettre à tous les enfants de se retrouver dans leur jouet favori.

Un produit visant à lutter contre la stigmatisation des handicaps

Ce nouvel ajout à la collection s’inscrit dans la catégorie de jouets Mattel Barbie Fashionistas, qui cherche à lutter contre la stigmatisation des handicaps. La société avait auparavant été critiquée pour avoir proposé aux jeunes filles un modèle féminin aux dimensions corporelles irréalistes. Désormais, elle souhaite offrir une représentation plus diversifiée et inclusive de la beauté et de la différence.

  • « Cela signifie tellement pour notre communauté, qui peut pour la première fois jouer avec une poupée Barbie qui leur ressemble », a déclaré Kandi Pickard, présidente et directrice générale de la National Down Syndrome Society.
  • « Cette Barbie est un rappel que nous ne devons jamais sous-estimer le pouvoir de la représentation. »

Une poupée disponible à l’achat en ligne et bientôt en magasin

La nouvelle Barbie porteuse de trisomie 21 est disponible à l’achat en ligne dès maintenant, en quantité limitée, selon Mattel. Elle sera mise en vente à l’été pour un prix de 10,99 $.

Les efforts de Mattel pour une gamme de poupées plus inclusive

Ces dernières années, le fabricant de jouets a déployé des efforts considérables pour créer des poupées à l’image de tous les enfants. Parmi les modèles proposés figurent désormais :

  • Des Barbies aux différentes morphologies, avec des tailles et formes variées.
  • Des poupées en fauteuil roulant ou avec des prothèses.
  • Des Barbies aux cheveux courts, bouclés ou crépus.
  • Des poupées de différentes origines ethniques et aux traits variés.
Lire aussi :  Les pays émergents sont-ils sensibilisés au bio ?

Le message d’inclusivité de la marque s’étend au-delà des poupées

Mattel ne se limite pas à diversifier sa gamme de poupées, mais cherche également à promouvoir l’inclusivité à travers ses autres produits et campagnes publicitaires. Par exemple, la marque a récemment collaboré avec la célèbre footballeuse américaine Megan Rapinoe pour créer une poupée Barbie à son effigie, permettant ainsi aux jeunes filles de s’identifier à une femme forte et engagée.

Un engagement en faveur de la diversité et de l’égalité

Au-delà des jouets eux-mêmes, Mattel s’engage également dans des actions visant à promouvoir la diversité et l’égalité. La marque a notamment lancé en 2020 un programme intitulé « Play Fair » (Jouer équitable), qui vise à sensibiliser les parents et les enfants à l’importance de l’égalité des genres et de la représentation. Par ailleurs, l’entreprise a signé en 2019 le « Business Ambition for 1.5°C », un engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique.

Conclusion : des nouvelles Barbies pour un monde plus inclusif

Le lancement de cette poupée Barbie porteuse de trisomie 21 témoigne de l’évolution positive de la marque en matière d’inclusivité et de représentation. En développant une gamme toujours plus variée et réaliste de poupées, Mattel donne aux enfants du monde entier la possibilité de se retrouver dans leurs jouets et de grandir avec des modèles qui célèbrent la diversité humaine.