Ces derniers temps, de nombreuses personnes ont tendance à voyager par bateau ou par train à cause de la pollution générée par l’avion. En effet, 2 % des émissions mondiales de CO² sont issus du transport aérien. Alors que la préservation de l’environnement devient de plus en plus une question prise au sérieux par les voyageurs, on se demande s’il est possible de se passer de l’avion pour les longs trajets.

Voyager sans avion, c’est possible !

Le premier vol motorisé remonte à 1906. Avant cette année, il n’existait pas d’avion et, malgré cela, les gens voyageaient sans problème. Autrement dit, le fait de se passer de l’avion n’est pas un frein au voyage. Bien au contraire, le choix des destinations devient même plus large, contrairement à ce que l’on peut penser. Aujourd’hui, de nombreux passionnés de voyages ont été dans presque tous les coins du monde soit par bateau soit par train. En effet, il existe des centaines de régions très proches qu’on prend moins en considération et qui sont pourtant d’excellentes destinations.

Le bateau n'est pas très rapide mais permet de se déplacer partout

Le bateau n’est pas très rapide mais permet de se déplacer partout

Les voyages sans avions ne sont pas forcément plus couteux

Le plus important, c’est d’avoir une bonne préparation avant de vous lancer. Si vous faites preuve de flexibilité, vous pouvez parcourir une longue distance sans trop dépenser. Par contre, le vrai coût, ça sera le temps. L’avantage de l’avion, c’est sa rapidité et plus c’est rapide, moins vous dépensez de l’argent. Si l’on prend l’avion, en 24 h, on peut rejoindre un pays comme l’Australie, alors que lorsqu’il s’agit d’un bateau, cela peut prendre plusieurs jours à plusieurs semaines. Si vous êtes un nomade digital, sans enfants scolarisés, c’est peut-être le moment de tester les autres moyens de transport et de voir une autre facette du voyage.

Voyager sans avion : moins de formalités

Lorsque vous voyagez par voie aérienne, vous devez remplir une foule de formalités et faire face à l’éternel problème des bagages. En bateau, en train ou en bus, les formalités sont simples et le confort n’est pas inférieur à celui que vous offre l’avion. Cependant, ces modes de transport conviennent uniquement à ceux qui ne sont pas pressés. Ils offrent suffisamment de temps pour lire vos sms, répondre aux emails, lire, contempler les beaux paysages, écouter des podcasts, etc.

On se rend compte de la distance parcourue

La distance parcourue entre un pays et un autre est quelque chose d’abstrait lorsqu’on voyage par avion. En revanche, lorsque vous prenez le train ou un bus, vous observez en direct le nombre de kilomètres parcourus. Mieux, vous aurez le temps de constater les changements de paysages et les villes passées.

Le train propose une vue inégalée sur le décor

Le train propose une vue inégalée sur le décor

Le train et le bateau, sont-ils plus écologiques que l’avion ?

Quoi qu’il en soit, il est évident que le bateau et le train sont de loin moins polluants que l’avion. Pour les longs trajets, le bateau est écologiquement plus efficace que l’avion. Cependant, il est plus lent aussi. Aujourd’hui, le train électrique est le moyen de transport le plus écolo, même s’il coute cher. En chiffre, l’avion peut emmètre jusqu’à 350 gr de CO²/km, là où le train et le bateau émettent respectivement 10 gr CO²/km et 60 gr de CO²/km.

Et vous, vous voyagez comment ?

À très bientôt.

Bea